Moustache italienne : un style raffiné pour un homme d’exception

Tu es un adepte du port de la moustache depuis maintenant plusieurs années ou simplement depuis quelques mois. À chaque style de moustache son style de bonhomme. Tu es plutôt un mâle dominant, sûr de toi et tu kif les chemises à fleurs, pas de doute, comme Thomas Magnum, il te faut une stache bien fournie !

Si tu es un mec plus subtil avec un style raffiné, la moustache italienne pourrait te plaire. Découvre nos conseils sur ce style si particulier qui fît le style des hommes dans les années 30.

La moustache italienne, qu’est ce que c’est ?

Peut-on vraiment parler de moustache italienne comme d’un style à part entière ? Compliqué à dire étant donné que cette dernière se rapproche et de très près du style « américain ». Mais alors qu’est ce qui caractérise une moustache italienne donc ?

 moustache-italienne-clarke-gable

Contrairement à une toison épaisse comme celle de l’illustre Magnum dans la série télévisée, la moustache italienne est très fine. C’est ce qui fait son charme. L’acteur américain Gilbert John la portait merveilleusement bien finement taillée sans faute de goût.

 moustache-italienne-gilbert-john

De Clark Gable acteur des tous premiers films parlant, à Jean Dujardin dans un style revisité du cinéma muet, la moustache italienne sait trouver ses égéries. Un style indémodable pour des mecs qui savent faire de la moustache un atout séduction indéniable.

 moustache-italienne-dujardin

Dans les années 30  c’était donc la mode de la moustache italienne pour les hommes de caractère.

Comment se tailler une belle moustache à l’italienne ?

Tout d’abord, commence par laisser pousser tes poils pendant un bon moment. Selon la pousse plus ou moins rapide de tes poils tu pourras attendre entre 3 et 4 semaines. Une fois que ça commencera à être le bazar, munis-toi de ta tondeuse à barbe ainsi que d’un peigne fin, des ciseaux, un coupe choux et un gel de précision.

Commence tout d’abord par égaliser la taille de tes poils à l’aide de ta tondeuse. Pour cela, règle la longueur à la taille qui te convient : 5mm convient parfaitement pour ce style très fin. Cela va te permettre de bien désépaissir.

 moustache-italienne-gilbert-john2

Ensuite, il va falloir appliquer le gel de précision. « Et si j’en ai pas m’sieur ? » Ah, tu ne vas pas t’arrêter en si bon chemin ! Non. Si tu n’en as pas, notre petite astuce consiste à mélanger de la mousse avec un tout petit peu d’eau chaude. Cela donne à peu de choses près le même effet. Tu appliques donc ton gel sur toute la surface à tailler. N’hésite-pas à mettre la dose, il s’agit d’une zone où la peau est particulièrement sensible et les irritations fréquentes.

 moustache-italienne-errol-flynn

À l’aide de ton coupe choux (ou shavette), tu vas tracer toujours du haut vers le bas. Ensuite c’est toi qui vas délimiter la largeur de la coupe. Pour une moustache italienne, comme expliqué précédemment, celle-ci devra être particulièrement fine.

Notre conseil : tout le monde a un côté plus difficile à faire (pas la même habilité à gauche qu’à droite). Commence par le côté le plus compliqué pour toi, cela te permettra d’adapter ensuite avec le côté plus simple.

Essaye de bien suivre la courbe naturelle et triangulaire d’origine pour un résultat satisfaisant.

 moustache-italienne-annee-30

Une fois que la partie supérieure est faite, tu as fais le plus compliqué. Reste ensuite à tailler la partie inférieure. Pour cela deux options. Soit avec la tondeuse à barbe, soit avec le rasoir si tu te sens de le faire avec précision.

Vérifie bien qu’aucun poil ne dépasse au niveau de la commissure des lèvres. Enfin, cerise sur le gâteau, tu peux raser très légèrement le centre pour séparer en deux parties distinctes.

 moustache-italienne-clark-gable

À l’aide du ciseau fin, termine le travail en taillant avec précision les petits poils qui pourraient dépasser.

Te voilà fin beau !

Les autres moustaches :

– L’anglaise

– La mexicaine

– L’américaine

– En guidon

– La fine